Estelle Varnier

Psychothérapie/Musicothérapie

Psychothérapie/Musicothérapie

Pourquoi choisir la musicothérapie plutôt que la psychothérapie ?

Tout d'abord, il est nécessaire d'avoir une certaine sensibilité musicale et d'aimer écouter différents styles musicaux.

Il est parfois difficile, au moins dans un premier temps, de mettre des mots sur ce qui nous fait souffrir. L'exposition de sa problématique en vis-à-vis du thérapeute n'est pas chose aisée.

L'avantage de la musicothérapie par rapport à la psychothérapie, c'est que la musique fait partie des acteurs présents dans le cadre thérapeutique. Elle joue à la fois le rôle de médiatrice puisqu'elle va aider le consultant à ressentir des émotions liées à sa problématique, et aussi celui de consolatrice, ce qui est précieux quand on vient d'évoquer des choses douloureuses.

La musicothérapie offre un panel thérapeutique que ne permet pas la psychothérapie. Dans mon approche psycho-corporelle, j'intègre la musicothérapie active, la musicothérapie réceptive ainsi que des outils psycho-musicaux. Les uns permettent de ressentir le corps que l'on est et de percevoir ce qu'il nous communique ; les autres peuvent être apaisants et contenants.

Tout au long du processus, la musique accompagne la personne dans sa  rencontre avec elle-même. L'impression que la musique nous comprend et qu'elle saura nous mener là où nous avons besoin d'aller en fait un guide bienveillant, au même titre que le thérapeute. La musique amène le patient à transcender la source de sa souffrance ou de son mal être en l'invitant progressivement à transformer ses croyances, ses blocages, à s'ouvrir davantage à la vie, à poser un baume sur ses plaies et à entrer en résilience si nécessaire.

Il est sans doute plus facile d'entreprendre une démarche de thérapie dans un cadre musical où le verbal aura sa place mais pas uniquement le verbal. C'est à chacun de choisir en fonction de ce qui lui correspond, selon sa sensibilité et ses expériences précédentes, s'il en a déjà eues.

La musicothérapie peut tout aussi bien se vivre en thérapie brève que plus ou moins longue selon la quête du consultant. J'invite parfois les personnes à faire une pause de quelques mois quand il y a plusieurs thématiques à aborder. Mais, là encore, c'est selon le désir de chacun.

ESTELLE VARNIER À ROUEN

Accord'âges

24 Chemin de Clères
Résidence Les Oiseliers
76230 Bois-Guillaume

DERNIER TÉMOIGNAGE

"Tourner la page du cancer"

Par Hélène

Bonjour Mme Varnier Mme Varnier Je suis actuellement en train de faire le point sur mon parcours de soins post-cancer et je vous reste très reconnaissante de l'aide que vous m'avez apportée lors de toutes ces séances . Il est vrai qu'il y a vraiment eu un avant et un après. La musicothérapie, du moins telle que vous la pratiquez, est vraiment un puissant vecteur de guérison et de résilience

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion